Non classé

1518, la fièvre de la danse

En juillet 1518, des dizaines de personnes se mettent soudainement à danser dans les rues de Strasbourg. Hommes ou femmes, rien ne semble pouvoir les arrêter. Cette « épidémie », qui s’étend sur plusieurs semaines, frappe les esprits. L’exposition se propose, cinq cent ans plus tard, de revenir sur ce phénomène et d’observer la manière dont l’administration de la ville, le clergé et le corps médical tentèrent d’y remédier. Elle met en relation cet épisode historique particulier avec d’autres cas de « manies dansantes » qui ont marqué le Moyen Age ou les périodes plus récentes.